Aller au contenu

Nouvelles - 2. page

Vidéo

Vieux cimetière de Saint-Jean-Pied-de-Port :

la vidéo !

..Depuis quelques années, Terres de Navarre apporte une contribution importante à la sauvegarde et à la mise en valeur du vieux cimetière de Saint-Jean-Pied-de-Port ; rappelons que ce cimetière constitue un témoignage remarquable de l’art funéraire bas navarrais du XIXème siècle.
..Ainsi, dans le cadre d’un partenariat avec l’association Lauburu, une équipe d’adhérents s’est employée, durant plusieurs mois, à assurer bénévolement le nettoyage et le brossage de sépultures, afin de faciliter la réalisation de relevés et de photos.
..Nous avons aussi fait paraître dans le numéro 25 de notre revue un article d’Alain Zuaznabar qui en retrace l’histoire et les principales caractéristiques .
..D’autre part, nous avons organisé avec un grand succès (voir photo ci-après ) des visite guidées et commentées du lieu, à l’occasion des journées européennes du patrimoine 2019 et 2020.

..Enfin, nous participons aux démarches et efforts de la mairie de Saint-Jean-Pied-de-Port en vue d’ obtenir le classement de ce cimetière.
..Nous vous proposons de découvrir ou de mieux connaître cet ensemble patrimonial exceptionnel, en visionnant un reportage réalisé par l’équipe vidéo de l’association (Pascal Goñi, Pierre Jouantho, Alain Pinet), avec la participation d’Eric Le Blay et de Jon Etcheverry-Ainchart de Lauburu.
Vous trouverez cette vidéo sur le site, à la rubrique « La Basse-Navarre en Pays basque » – onglet « « Villes et édifices » ; cliquez sur ce lien.

Histoire

Histoire de la Basse-Navarre

par Pascal Goñi

Chapitre 10 LA NAISSANCE DU CHRISTIANISME

…..La christianisation du Pays basque fut autrefois une question très polémique. Certains auteurs s’offusquaient que l’on cherche à minimiser l’apport du christianisme ou à retarder la date de son expansion. Le débat avait surgi dès 1935 lorsque Garcia Villada, dans son discours d’entrée à l’Académie d’Histoire à Madrid, affirma que l’hypothèse de Saint Saturnin (Saint Sernin), le premier évêque de Toulouse (martyrisé sous l’empereur Dèce en 250) évangélisant le territoire vascon ne reposait sur aucune base solide. Continuer la lecture

De 2020 à 2021…

……….Malgré la situation sanitaire qui bouleverse nos vies personnelles et suspend le cours de nos activités associatives, nous vous souhaitons les meilleures fêtes possibles… et une bonne année 2021 !

Le président et les membres du conseil d’administration de
Terres de Navarre

Histoire

Histoire de la Basse-Navarre

Par Pascal Goñi

Chapitre 9 : LE BAS-EMPIRE

…..Dès le règne de Marc-Aurèle (161-180), la crise économique et démographique avait affecté l’Empire. Les échanges avec l’Espagne si florissants durant le Haut-Empire (-27 à 235) décroissent dès lors. A la fin du IIIème siècle, les Francs et les Alamans ravagent déjà la Gaule. Au IVème siècle, un limes se fixe sur les Gaves et l’Adour pour contenir les envahisseurs. Continuer la lecture

Histoire

Histoire de la Basse-Navarre

      par Pascal Goñi

Chapitre 8 :

ACCULTURATION ET RÉSISTANCES FACE À LA ROMANISATION

…..L’arrivée des légions romaines permit sans doute aux Vascons de se libérer de la tutelle celtibère peut-être même d’une indo-européanisation inéluctable dans la mesure où le conquérant romain ne s’est jamais beaucoup intéressé au peuple vascon. Le contact des Romains avec les populations de Basse-Navarre fut plus tardif et plus lâche. La montagne dut abriter certaines populations indigènes fuyant les plaines plus romanisées. Les fouilles archéologiques de St-Jean-le-Vieux montrent des périodes de destruction (Ier siècle surtout) et de reconstruction prouvant des résistances locales. La tour d’Urculu a aussi démontré dans le mobilier resté en place (pierres sèches, céramique sigillée, amphores, monnayages) une symbiose culturelle entre le Pays de Cize et la Navarre que l’on peut élargir à des solidarités sociales, politiques, voire militaires. Et ces liens n’ont pas commencé avec la Pax romana. Continuer la lecture