Aller au contenu

Nouvelles - 4. page

Vœux

(Saint Jean Pied de Port le 6 février 2015)

Malgré une situation sanitaire qui reste préoccupante et perturbe le cours de nos activités associatives,

le président et les membres du conseil d’administration
de Terres de Navarre

vous souhaitent une bonne année 2022 !

Conférence

Samedi 18 décembre 2021 à 17 heures
Salle d’honneur de la mairie de Saint-Jean-Pied-de-Port

« Les ciels noirs des équinoxes »

série de romans ancrés dans la réalité du Pays basque antique
par Dorothée DIEUZEIDE

Le IIIe siècle est une époque mal connue au Pays basque : très peu d’écrits nous sont parvenus sur cette période où la région était sous domination romaine. Cependant, les nombreuses découvertes archéologiques ainsi que les recherches en ethnologie et l’étude de la mythologie basque permettent de reconstituer des éléments historiques mais aussi culturels anciens.

Relations avec l’occupant romain, invasions barbares, chamanisme… Quelle est la part de la réalité et celle de l’imagination dans « Les ciels noirs des équinoxes », dont l’essentiel de l’intrigue se déroule dans la région de la Basse Navarre actuelle ? Venez le découvrir !

Conférence organisée par Terres de Navarre
Entrée gratuite et dans le respect des règles sanitaires

Conférences

Ci-dessous le programme de conférences de décembre 2021 et du 1er semestre 2022

Exposition « Eleketa : Ahozko Oroimenak – Mémoires Orales »

 

Depuis le 6 novembre et jusqu’au 4 décembre, la Commune de Saint-Jean-Pied-de-Port accueille l’exposition « Eleketa : Ahozko Oroimenak – Mémoires Orales ».

Vous pourrez la découvrir à la mairie (hall d’accueil et salle d’honneur), aux heures d’ouverture de la mairie ainsi que les samedis matins de 9h à 12h. Les mardis et jeudis matins sont réservés aux scolaires.

Entrée libre.

Conférence

Les 17 Bénédictins oubliés des Aldudes.

     Qui, au Pays Basque n’a pas entendu parler du père Adrien Gachitéguy décédé en 2018 à l’âge de 98 ans ? Auteur du fameux livre « Les Basques dans l’ouest américain » il est également connu notamment pour avoir, dans les années 1950 lancé la création d’écoles agricoles en Pays Basque.

     Mais qui sait que 16 autres Aldudars l’ont précédé comme moines bénédictins à Belloc ?

                           Gexan Ardans                                               Raphaël Ardans                                         Théophane Ardans

     En effet, dès sa fondation en 1875, l’abbaye de Belloc a accueilli 17 jeunes des Aldudes qui, à leur tour se sont dispersés les uns à Jérusalem, les autres aux États-Unis, en Argentine, au Bénin… Nous les retrouvons également à la guerre de 14-18, prisonniers en Allemagne de 1940 à 1945. Les voici qui jouent un rôle important dans les négociations compliquées du Moyen Orient ou encore dans l’affaire Finaly …

     Aujourd’hui aux Aldudes, à part quelques personnes âgées, personne n’en a entendu parler. On trouve très peu de photos ou de lettres dans les familles. Mais en consultant les archives de Belloc, de l’abbaye de Nino Dios en Argentine et avec l’aide de Mitch Gariador de Los Angeles complétées par des recherches personnelles, la passionnante histoire de chacun d’entre eux vous sera retracée par Mikel Erramouspé, professeur d’histoire.

Rendez-vous samedi 6 novembre à 17 heures
au cinéma des Aldudes.

Conférence organisée par Terres de Navarre
Entrée gratuite et dans le respect des règles sanitaires