Aller au contenu

Nouvelles

Conférence

Samedi 25 mai 2024 à 18 heures
Mairie de Saint-Jean-Pied-de-Port

« De vin et de cidre. Pratiques culinaires
chez les pèlerins en Pays basque
»

par Maritchu ETCHEVERRY

Vignobles d’Irouléguy

      Si la culture des vignes dans les communautés monastiques est connue depuis fort longtemps, en Pays basque une boisson locale surpasse la production du vin : le cidre ! Cette conférence se propose de revenir sur les habitudes culinaires chez les pèlerins à travers les informations glanées dans les textes, à la jonction entre pratiques culturelles, gastronomiques et agricoles.

Conférence organisée par Terres de Navarre – ENTRÉE LIBRE

Conférence

     Le phénomène des établissements fortifiés couvre toute le période de la Protohistoire, avec de nombreux cas de figure en Europe.
     Malgré une forte présence dans le Sud-Ouest de la France, plus particulièrement les Pyrénées nord-occidentales, le sujet est encore mal cerné, que ce soit au niveau des phases d’occupation ou encore de l’impact de ces sites sur leurs territoires.
     Dans le cadre d’une étude universitaire ainsi que de différents projets de recherche, de nouvelles études sont menées afin d’éclaircir un peu plus cet élément phare de la période.
     Entre études historiographiques, géophysiques et archéologiques, la conférencière présentera un aperçu des recherches en cours, en prenant pour exemple le site d’Harribeltza sur la commune de Suhescun, fouillé l’année dernière.

Conférence organisée par Terres de Navarre – ENTRÉE LIBRE

Conférence

Samedi 30 mars 2024 à 17 heures

Ancienne mairie de Saint-Etienne-de-Baïgorry

 Une histoire du cyclisme en Pays basque Nord

par Ximun LARRE

(le conférencier)                                                                            (couverture du livre de Ximun LARRE et Francis Lafargue)

On parle souvent de la passion qui entoure le cyclisme au Pays Basque Sud, et le départ du Tour de France en 2023 de Bilbao a montré une nouvelle fois cette ferveur. On a par contre tendance à oublier que le cyclisme a aussi été longtemps un sport très populaire au nord de la Bidassoa. Des petites courses de village aux épreuves professionnelles, grâce à des clubs aujourd’hui souvent disparus, le cyclisme a rythmé la vie du Pays Basque Nord durant de nombreuses décennies. De nombreux coureurs, dont certains champions, jalonnent cette histoire. Journaliste à Mediabask et auteur d’un livre sur le sujet coécrit avec Francis Lafargue, décédé depuis, Ximun Larre retrace cette épopée qui a toute sa place dans le patrimoine historique local. 

Conférence organisée par Terres de Navarre – ENTRÉE LIBRE

Généalogie

Histoire des familles – domologie-généalogie

La rubrique Généalogie de Terres de Navarre a pour objet de présenter de façon régulière une histoire des familles et des maisons de nos territoires, les origines basques des personnalités ayant des ancêtres issus d’Ipharralde, globalement des informations généalogiques éclairant la compréhension de la société basque ancienne et contemporaine.

Il ne s’agit pas, ici, de concurrencer le travail des associations généalogiques. Mais de participer à une meilleure connaissance des familles et de la société dans laquelle elles vivaient. A ce titre, Terres de Navarre, comme association, n’effectue pas de recherche dans ce domaine. En revanche, elle est ouverte aux suggestions et participations.

Les généalogies présentées ne sont certes pas exhaustives. Elles ont pour but de donner à ceux qui sont intéressés des pistes de recherches ou des éléments de réponse à ces mêmes recherches. Sauf exception (par exemple une personnalité publique, ou accord explicite des personnes), les contemporains n’y figureront pas, pour appliquer les règles du respect de la vie privée.

N’hésitez pas à utiliser le formulaire en bas de page pour nous contacter.

* Généalogie de la maison et famille de Viscay  

Pour nous écrire complétez le formulaire ci-dessous :

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Sujet (obligatoire)

    Votre message

    Recopier ceci captcha ci-dessous :


    Séminaire

    ,

    Saint-Jean-le-Vieux a accueilli
    le XVIIIème Séminaire des Deux Navarre

     

    Le jeudi 22 février au matin, plus de quatre-vingts participants, dont une quarantaine venue de Navarre, se sont retrouvés pour le XVIIIe séminaire des deux Navarre, à l’initiative de l’association saint-jeannaise Terres de Navarre.

    Créée en 2005 par Terres de Navarre (Les Amis de la Vieille Navarre à l’époque) en collaboration avec le Gouvernement de Navarre à Pampelune, cette manifestation culturelle regroupe les acteurs de l’Histoire et du Patrimoine des deux côtés des Pyrénées.

    Chaque année, alternativement en Basse et Haute Navarre, cette rencontre célèbre l’amitié basco-navarraise et témoigne des liens forts qui unissent nos deux contrées, grâce à notre histoire commune mais aussi aux projets transfrontaliers actuels.

    Cette année, le séminaire s’est donc arrêté au Pôle Garazi-Baïgorry de Saint-Jean-le-Vieux.

    Éric Le Blay, le président de Terres de Navarre, a rappelé que l’ancienne capitale de la Basse-Navarre est citée dans « l’itinéraire d’Antonin » datant du IIIe siècle, comme la dernière étape sur la route de Pampelune avant la traversée des Pyrénées. Le lieu était donc tout indiqué pour accueillir les conférenciers sur le thème de la romanisation de la Navarre et de la Basse-Navarre.

    Devant le public attentif, dont Mme Ana Ollo Hualde, Vice-Présidente du Gouvernement de Navarre, Mme la Conseillère Départementale Montagnes basques Annick Trounday, M. Le Député Iñaki Echaniz, M. Antton Curutcharry, Vice-Président de la Communauté d’agglomération Pays basque, M. Pierre Eyherabide, maire de Saint-Jean-le-Vieux, les maires des communes de Saint-Michel, et Labastide-Clairence, ainsi que d’autres élus du Pays de Cize, les conférenciers se sont succédés à la tribune.

    Mme Suzana Irigaray, directrice des musées de Navarre, M. François Réchin, professeur et chercheur de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, ont chacun abordé le thème du jour. Mmes Aurélie Tassin et Axelle Le Guerche, archéologues de l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), ont dressé un état actuel des fouilles de Saint-Jean-le-Vieux qui ont pu être visitées l’après-midi en compagnie de la romancière Dorothée Dieuzeide qui a situé l’action de sa dernière trilogie à Saint-Jean-le-Vieux à l’époque romaine (« Les ciels noirs des Équinoxes », éd. Paul & Mike, 2022).

    Rendez-vous a été donné par les Navarrais pour la prochaine édition du séminaire des deux Navarre.

    (photos Isabelle Brivet)

    Traditionnellement, chaque séminaire est immortalisé par une « photo de famille » sur laquelle élus et participants des deux côtés des Pyrénées posent conjointement.