Aller au contenu

Archives annuelles : 2023

Conférence

Samedi 28 janvier à 17 heures,
salle d’honneur de la mairie de Saint-Jean-Pied-de-Port

« Bohémiens et Cagots, quand l’exclusion
crée des liens »

par Nicole Lougarot

Conférence organisée par Terres de Navarre
Entrée gratuite

Histoire

     Nous vous proposons de découvrir ci-dessous le chapitre 16 de l’histoire de la Basse-Navarre écrite par Pascal Goñi, en vous rappelant que vous pouvez lire ou relire sur le site tous les chapitres précédents, à la rubrique « La Basse-Navarre en Pays basque », onglet « Histoire ».

Histoire de la Basse-Navarre

par Pascal Goñi

Chapitre 16: L’ÉVOLUTION GÉOPOLITIQUE DES XII ET XIII èmes SIÈCLES

LA NAVARRE BALLOTTÉE ENTRE DE GRANDES PUISSANCES (1076-1284)

     L’assassinat de Peñalen et l’association avec la couronne d’Aragon (1076)

     Le roi Garcia IV, dit le Grand (1035-1054), mourut à la bataille d’Atapuerca, près de Burgos, non pas contre les musulmans, mais contre son frère Ferdinand, à cause de la Castille que les deux frères voulaient contrôler. Son fils, Sanche IV (1054-1076), fut assassiné au cours d’une partie de chasse sur le rocher de Peñalen par des barons, épisode qui montre que des dissensions existaient entre la couronne et certains Grands. Ces derniers lui préféraient son cousin Sanche, roi d’Aragon, car son fils, Garcia, n’était qu’un enfant. Avant de mourir, il avait demandé aux moines de Leire de prier pour lui en échange d’une donation au monastère, suite à une dispute qu’il avait eu avec des seniores. Ce crime marque le début des visées expansionnistes des Castillans et des Aragonais. On reprochait au défunt roi d’être resté sourd à l’appel à la croisade lancé par le pape Grégoire VII (1073-1085), d’avoir tenu tête au pape et de refuser la liturgie romaine. Inquiet de l’expansionnisme aragonais, il passa des traités d’alliance avec le musulman Al Muqtadir, le maître de Saragosse, en 1069 et en 1073. Les chroniques de Leire, entre autres, ne cachent pas la complicité de certaines familles nobles avec le roi de Leon et Castille, Alphonse VI (1065-1119). Le propre frère du roi était parmi les conjurés (ce fratricide s’enfuit), et peut-être même Al Muqtadir. Le roi castillan put alors s’emparer de places fortes dans la Rioja. Ensuite, il prit position en Biscaye, Guipuscoa, Alava et même dans la Navarre proprement dite. Continuer la lecture